Le réglage du pataras est une nécessité notamment pour avoir un étai bien raide au près.

 

Dartag est équipé d’un vérin à vis, manoeuvré avec une manivelle de winch, qui permet d’étarquer la patte d’oie sur tribord. Celle-ci passe dans un poulie démontable, montée sur un embout manchonné sur le pataras proprement dit. Mais j’avais l’impression que ce réglage n’était pas suffisant en certaines circonstances. J’ai résolu d’en avoir le coeur net.

 

En déposant le cache de protection supérieur, j’ai découvert que le vérin arrivait en butée sans atteindre la tension requise. Mesures prises, il fallait raccourcir la patte d’oie d’environ 20 cm pour obtenir une page de réglage suffisante. Celle-ci est en cable multibrin souple de 7 mm de diamètre, terminée par une cosse manchonnée. J’avais donc besoin d’un professionnel équipé d’un presse et des manchons idoines.

 

Contrairement à toute attente, ce n’est pas si simple. Finalement, c’est à Frontignan que j’ai pu trouver la solution, chez Clipper Voiles, chez qui je suis client depuis dejà plusieurs années. Mais c’est loin de Port Leucate où hiverne Dartag. J’ai démonté l’ensemble patte d’oie – poulie – vérin, et fixé le pataras provisoirement pour assurer la tenue du mat pendant les quelques jours nécessaires à ce travail.

 

Inspectant les pièces démontées, j’ai eu la surprise de constater que la poulie était complètement grippée et son réa assez profondément marqué par l’empreinte de la patte d’oie. Après trois heures de soins intensifs, pas mal d’huile de coude et de WD40, elle a fini par retrouver ses fonctionalités normales. Mais par précaution, je pensais préférable d’en commander un neuve à titre de rechange.

 

Le vérin quant à lui, n’avait pas été monté à l’origine dans une position ergonomique pour le manoeuvrer facilement et je voulais en profiter pour corriger cette erreur du chantier. Cette belle pièce de mécanique comportant de superbes engrenages hélicoïdaux, des butées à bille et des cales sophistiquées de réglages de l’angle de manoeuvre, méritait une révision complète avec nettoyage, graissage et rotation du porte manivelle de 90°. La encore, quelques heures d’investigations et de tâtonnements attentifs ont été nécessaires pour lui redonner sa vigueur et ses qualités d’origine. Mais je ne le regrette vraiment pas. Heureusement, je ne me facture pas mes heures !

 

Quelques photos pour illustrer ce billet:

http://picasaweb.google.com/dartag7531/Pataras?authkey=Gv1sRgCO6XgNGQrPDsOg#